Les objectifs

La recherche d’un sourire harmonieux, le souhait de corriger des dysfonctionnements gênants d’élocution, de respiration…, trouvent leur réponse dans l’orthodontie.

En orthodontie, il existe principalement quatre types de problèmes :

  • Les deux mâchoires ne sont pas en bonne position
  • Les dents présentent des malpositions, (mauvaises positions)
  • Certaines dents n'existent pas (agénésies)
  • Chez l'enfant, une déformation due, par exemple, à la succion du pouce ou de la tétine.

Phase 1 : Diagnostic et plan de traitement

Pour faire ce diagnostic, il est nécessaire pour le praticien :

  • D'examiner le visage, la bouche, les dents, ainsi que la musculature faciale.
  • D'interroger le patient sur son passé dentaire et médical
  • D'analyser les radiographies du crâne, des maxillaires, du poignet et des articulations de la mâchoire.
  • De faire des empreintes des mâchoires pour réaliser des moulages en plâtre.

Phase 2 : Traitement "actif" (alignement des dents)

Ce travail consiste, pour l'orthodontiste, à mettre en place et à activer régulièrement un appareil permettant de contrôler et de déplacer vos dents dans les trois plans de l'espace. Il est important de réaliser cela avec le maximum de précision et d'efficacité. Vous bénéficierez des techniques orthodontiques les plus récentes et les plus éprouvées.

Il existe schématiquement trois types d'appareillages qui peuvent, selon le cas, être utilisés SOIT ENSEMBLE SOIT SÉPAREMENT :

  • L'appareillage mobile ou "fonctionnel"
  • l'appareillage fixe ou "multi-attaches" (ou encore multi-bagues)
  • La Force Extra-Buccales "F.E.B."

Phase 3 : Contention (consolidation des résultats)

Il faut savoir qu'à la fin du traitement actif commence la période de CONTENTION, c'est-à-dire le maintien des résultats acquis. Il faut, en effet, un certains temps pour que l'os, la gencive, la langue, les lèvres s'habituent à la nouvelle position de vos dents. Si la contention n'avait pas lieu, les dents auraient tendance à reprendre leur position de départ, et elles ont une mémoire étonnante...
L'appareil de contention sera porté selon les indications de votre orthodontiste (le plus souvent LA NUIT) et, selon les cas, durant une période d'environ 12 mois.

Il existe trois types d'appareillage de contention :

  • une petite plaque au palais en résine rose, qui maintient les dents
  • un positionneur en silicone transparent, qui fera, pendant votre sommeil, les dernières finitions du traitement.
  • un fil collé derrière vos dents

Et ces problèmes peuvent être associés entre eux...

Le traitement aura 2 objectifs :

  • Améliorer l'esthétique de votre visage et de votre sourire
  • Rétablir les fonctions de mastication, déglutition, de respiration ou de phonation